Définition de l’autisme

15 janvier 2014 dans Qu'est ce que l'autisme ? - 0 commentaire

Trouble Envahissant du Développement

La définition de l’autisme la plus répandue est décrite, par la classification internationale des maladies (CIM 10) de l’OMS,  ainsi que par le manuel diagnostique et statistique des troubles mentaux (DSM IV), comme étant unTrouble Envahissants du Développement ou TED, caractérisé par des perturbations dans les domaines des interactions sociales réciproques, de la communication et par des comportements, intérêts et activités au caractère restreint, répétitif. Celui ci apparaît dans la petit enfance et persiste tout au long de la vie. Il affecte les fonctions cérébrales mais n’est plus considéré comme une affection psychologique ni comme une maladie psychiatrique.

L’autisme en quelques chiffres

Classification des Troubles Envahissants du Développement :

  • L’autisme infantile, se caractérise par une croissance anormal ou déficiente manifeste avant l’âge de 3 ans, avec une perturbation caractéristique du fonctionnement dans le domaine des interactions sociales, de la communication et du comportement.  Ce trouble survient trois à quatre fois plus souvent chez les garçons que chez les filles.
  • Le syndrome de Rett, est un trouble très rare, il ne touche que les filles et s’accompagne de marqueurs biologiques évidents. En savoir plus…
  • Le trouble désintégratif de l’enfance, est aussi un trouble rare, il se caractérise par la perte graduelle, après l’âge de trois ans et avant l’âge de dix ans, des compétences déjà acquises, ce qui en fait une affection presque impossible à diagnostiquer dans la petite enfance.
  • Le syndrome d’Asperger se révèle après l’âge de 3 ans. les enfants atteints du syndrome d’Asperger ne présentent aucun retard important dans le développement du langage ou le développement cognitif, ils se caractérisent par une intelligence normale à supérieure et dans certains cas, ils présentent de très grandes facultés intellectuelles, On les dit alors autistes de haut niveau. Les principaux domaines touchés par le syndrome d’Asperger sont l’interaction sociale, Un langage et une compréhension au sens littéral des expressions, Un attachement excessif à certains objets, Des sens hypersensibles, Un penchant pour l’isolation… Contrairement aux autres enfants autistes, les enfants atteints du syndrome d’Asperger veulent interagir avec les autres, mais ils ont de la difficulté à le faire de façon appropriée et sont ainsi beaucoup plus susceptibles d’être rejetés. En savoir plus…
  • Le trouble envahissant du développement non spécifié (TED-NS) est plus difficile à caractériser, il présente souvent une déficience mentale, légère ou sévère, avec des caractéristiques variables d’un individu à l’autre. Ils se révèlent plus tardivement ou par une symptomatologie atypique. Souvent les enfants qui semblent présenter des symptômes autistiques sont classés dans la catégorie TED-NS vers l’âge de deux ou trois ans, jusqu’à ce qu’un diagnostic clair puisse être posé.

Parce que l’autisme peut prendre plusieurs formes,et que ses manifestations varient considérablement d’un enfant à l’autre, on parle plus aujourd’hui de les TSA (Troubles du Spectre Autistique) que de TED ( Troubles Envahissants du Développement). Les TSA comprennent l’autisme infantile, le syndrome d’Asperger et les TED-NS .

Caractéristiques en quelques mots:

  • Altérations dans la capacité à établir des interactions sociales réciproques
  • Altération de la communication verbales et non verbal
  • Comportements restreints, répétitifs et stéréotypés accompagné d’une peur de l’inconnu. Les personnes souffrant d’autisme semble souvent isolées dans une sorte de monde intérieur.

En France, on estime qu’environ 100 000 jeunes de moins de 20 ans sont atteints d’un TED. Les troubles autistiques ne se guérissent pas et Aucun test médical ne permet de détecter la présence d’un TSA.  C’est pourquoi un diagnostic se fondant plutôt sur la présence ou l’absence de comportements bien précis est nécessaire. Aujourd’hui, les symptômes peuvent s’améliorer, les meilleurs traitements disponibles se fondent sur le modèle comportemental. En effet les thérapies et les interventions comportementales peuvent cibler des symptômes spécifiques et apporter des améliorations considérables. Ces méthodes ont montrées leur efficacité dans la réduction des comportements non appropriés et dans l’amélioration de la communication, de l’apprentissage et des comportements sociaux appropriés. Elles apportent une solution plus souple que le placement en institution et visent l’intégration en milieu ordinaire des enfants atteints d’autisme.

Les techniques d’intervention comportementales les plus connues et reconnues :

Si vous avez aimé l'article, partagez-le !

{ 0 commentaires… En ajouter un maintenant }

Postez un commentaire !

Chercher parmis tous les articles :