Prise en charge

21 novembre 2013 dans Qu'est ce que l'autisme ? - 0 commentaire

Post image for Prise en charge

Etat des lieux

Malgrès des efforts importants réalisés depuis une dizaine d’années, le retard français dans la prise en charge et considérable et tous s’accord sur l’insuffisance qualitative et quantitative des moyens disponibles. Le manque de centres adaptés à l’autisme, Les conditions de scolarisation, le manque de formation des enseignants et Aide de Vie Scolaires entrainent des prises en charge inadaptées parfois maltraitantes.
De plus, le coût de ces prises en charges pèse très lourdement dans le budget des familles et les aides financières allouées pour promouvoir des programmes adaptés ne sont pas suffisantes.
C’est dans ce contexte que le Conseil Economique, Social et Environnemental (CESE) a rendu son rapport en octobre 2012, sur le coût économique et social de l’autisme. Celui ci dresse un état des lieux de la prise en charge de l’autisme en France et met en lumière d’énormes lacunes tant dans la formation du personnel, l’aide aux familles ou encore la quantité de places d’accueil. Ce coût, bien que difficile à chiffrer, s’avère très élevé. Pour essayer de ratrapper le retard français, le CESE préconise 52 mesures parmis lesquelles, une meilleure formation des personnels de santé ou d’éducation, un accès facilité « au congé formation » pour les parents, un meilleur lien entre « recherche clinique et recherche fondamentale », un numéro vert de conseil et de soutien… En savoir plus sur le rapport du CESE…

Prise en charge

  • Il est important de souligner qu’une prise en charge précoce (dès l’age de deux ans), individualisée et structurée par des objectifs spécifiques, est essentielle pour obtenir les meilleurs résultats.
  • Cette prise en charge doit être globale, étendue aux différents milieux de vie des personnes atteintes d’autisme pour favoriser la généralisation de leur acquisition.
  • De plus un partenariat: professionnels de santé / familles, est indispensable, afin que ces dernières participent activement à l’éducation adaptée de leur enfant.

Au niveau international, les prises en charges de l’autisme sont multiples et l’on ressence plus d’une 40ène de prises en charge possibles. Elles peuvent être complémentaires les unes des autres et modulables en fonction de l’évolution de l’enfant.
Il nous semblait intéressant de nous arrêtés sur les plus reconnus pour leur efficacité, en vous laissant la liberté de vous informer sur les autres, répertoriées dans l’ inventaire régit par le docteur Baghdadli.
En savoir plus sur les différentes prises en charges de l’autisme.

1 Approche éducative globale

Méthode éducative

Une prise en charge peut être et doit être mise en place à l’aide d’approches éducatives comportementales, cognitives ou basées sur le développement de la personne atteinte.
Depuis trente ans, les méthodes comportementales appliquées pour réduire les problèmes de comportements et augmenter la communication, les apprentissages et les comportements sociaux adaptés ont montrées leur efficacité.

Parmi les plus efficaces:

  • Une approche comportementale: La méthode A.B.A (Analyse appliquée du Comportement) mise au point par Ivor Lovaas, psychologue norvégien, implique les parents, éventuellement la fratrie et un thérapeute et s’adapte au caractère spécifique de chaque enfant autiste, par observation constante de son comportement. Cette méthode consiste en une analyse du comportement, associée à une intervention intensive sur la personne afin d’obtenir la meilleure intégration possible dans la société, en augmentant des comportements jugés adaptés, et en diminuant des comportements jugés inadaptés. En savoir plus sur la méthode ABA… 
  • Une approche cognitive: La méthode TEACCH mise au point par le psychologue américain Eric Schopler, est fondée sur : la collaboration parents/professionnels de santé, le développement et la mise en application d’un programme de traitement individualisé pour chaque enfant  et la formation des parents aux techniques d’intervention spécifiques. Elle vise au développement de l’autonomie dans le travail, dans la vie quotidienne, dans les loisirs, l’aptitude à construire une vie sociale et la gestion du comportement en adaptant et en structurant l’environnement et le travail de l’enfant atteint d’autiste. En savoir plus sur la méthode TEACCH…
  • Une approche basée sur les moyens de communication: La méthode PECS (Outil de communication par échange d’images), méthode pédagogique et éducative destinée aux enfants sujets à des troubles de la communication qui entravent l’acquisition du langage verbal. Cette méthode propose des techniques alternatives et augmentatives de la communication, tous les aspects de la communication étant impactés dans l’autisme. En savoir plus sur le méthode PECS…

2 Approche pédagogique

Approche pédagogique

La principale reste la scolarisation en milieu ordinaire. En France les enfants ont droit à un accueil éducatif approprié, répondant à leur besoins, en conformité avec les orientations internationales et européennes sur la non-discrimination, et selon le rapport Hermange de 2001, il s’agit de «promouvoir un accueil de droit commun, dès les premiers âges de la vie».
Ainsi, le dispositif Handiscol permet d’identifier l’ensemble des mesures et dispositifs mis en place depuis 1999 pour favoriser la scolarisation des enfants et adolescents handicapés en milieu scolaire ordinaire.
Depuis la loi de février 2005, la place de l’enfant handicapé est dans l’école ordinaire de son quartier et ce n’est que par dérogation qu’il peut être orienté vers une autre solution ordinaire ou spécialisée, sous la responsabilité de l’Education Nationale.
L’objectif de cette prise en charge, est de donner les même droits aux enfants handicapés que ceux accordés aux enfants typiques, et de leurs proposer, en les intégrant dans des classe ordinaires à plein temps ou à temps partiel, un contexte sociale favorisant le développement des interactions sociales avec leurs pairs.
Dans notre pays l’inclusion est rarement un moyen exclusif de prise en charge pour les enfants avec autisme. Une approche multidisciplinaire, articulée autours des besoins identifiés de l’enfant est souvent privilégiée (classe spéciales: clis, ulysse, classe intégrée, intégration individuelles).
En savoir plus sur la scolarisation des enfants avec autisme…
Accéder au guide Handiscol…
Accéder au Plan Handiscol…

En savoir plus sur les autres prises en charges…

Si vous avez aimé l'article, partagez-le !

{ 0 commentaires… En ajouter un maintenant }

Postez un commentaire !

Chercher parmis tous les articles :